jeudi 16 février 2017

♥ Bienvenue Loup ♥

Loup est venu agrandir notre petite famille le mercredi 8 Février!! Ceci explique la désertion du blog!
Nous sommes rentrés à la maison le plus tôt possible et nous commençons doucement à trouver un nouvel équilibre. 

La première rencontre entre Titouan et Loup a été magique et tellement émouvante!! Titouan a d'abord voulu téter dès qu'il m'a vu puis il a souhaité prendre son frère dans ses bras bien vite. Il l'a câliné, couvert de mots doux, l'a aidé à trouver le sein en lui disant tendrement "Là, ça va mieux quand on tète sa maman!".
A mon retour à la maison, c'est aussi Titouan qui a demandé à m'offrir un bouquet de fleurs ♥♥. Je me suis sentie tellement touchée par tant d'attentions de sa part!!

Le co-allaitement se passe très bien pour le moment! Même si j'ai maintenant l'impression d'allaiter un géant!!
L'allaitement de Loup se passe à merveille depuis les premiers instants. Il se débrouille formidablement bien!

Et l'histoire de son prénom? Eh bien, ce petit bébé n'a pas eu de prénom pendant ses vingt-quatre premières heures ;-)! Tout au long de ma grossesse ce fut LA question! Nous hésitions entre plusieurs prénoms et peu avant mon accouchement nous en avions retenu deux...mais pas Loup!
Pourtant, en le voyant pour la première fois, le prénom Loup s'est imposé à nous! Comme une évidence!
C'est le papa qui s'est exclamé presque immédiatement "Loup!". Et c'est le cadeau de ma maman (un protège carnet de santé avec un petit loup brodé sur le dessus ;)) qui a fini de nous convaincre!
Ce prénom lui va à merveille! C'est un véritable plaisir de lui murmurer doucement...
♥ Mon Loup ♥!!
Le blog va reprendre doucement du service ;)! À bientôt!


lundi 6 février 2017

Et pourquâââ ??

Voilà que soudain, notre enfant de 2 ou 3 ans, nous demande régulièrement "Et pourquoâââ?", ou ses variantes: "Et c'est quoi ça?", "Et il fait quoi là?", etc.
La question favorite de Titouan étant, en ce moment: "Comment ça marche?"
Ça vous parle ;)?

L'enfant s'ouvre sur le monde, se questionne, cherche à comprendre et se tourne alors vers nous!
Les questions seront de plus en plus complexes et deviendront, au fur et à mesure, une réelle quête de sens.
Alors comment répondre à toutes ces questions??

Lui retourner la question:
Notre enfant peut nous poser une question et en connaître pourtant parfaitement la réponse. Il viendra alors simplement s'assurer que c'est bien cela.
Ex: Il nous montre une pomme et nous demande ce que c'est. 
Nous, comme lui, savons qu'il sait. Dans ce cas on pourra lui reposer la question, ce qui lui permettra de prendre confiance en lui d'une part et de savoir que nous n'avons pas l'exclusivité de la bonne réponse d'autre part ;).

"Et toi, qu'en penses-tu?":
On pourra aussi aller plus loin lors de questions plus "complexes" (ex: "Qu'est-ce qu'elle fait la petite fille?", "Pourquoi il pleure le garçon?") et lui demander "Et toi, qu'en penses-tu?" plutôt que de nous précipiter à répondre. Là encore, il prendra petit à petit confiance en son propre jugement et se sentira de plus en plus autonome.
Cela pourra aussi amener à un échange entre nous. Ce qui est toujours très intéressant!
On pourra également reformuler et valoriser sa question: "Ainsi tu te demandes comment", "Ainsi tu te montres curieux pour...", etc.

D'autre part, les questions des enfants ne sont pas toujours des questions et nous serions bien avisés d'y répondre moins vite! ("J'ai tout essayé", Isabelle Filliozat)
Petit scénario fictif:
L'enfant: "Il est où papa?"
L'adulte: "Il est où ton papa?"
L'enfant: "Au travail!"
Le scénario pourrait aussi se dérouler ou se poursuivre ainsi :
L'enfant: "Mais il est où mon papa?"
L'adulte: "Tu penses à ton papa."
L'enfant: "Oui, il est au travail! Il rentre tout à l'heure!"
L'enfant se sentira compris mais aussi rassuré sur ses compétences à se répondre à lui-même!

Encouragez notre enfant à se tourner vers des ressources extérieures:
"Oh, c'est intéressant comme question! Et si tu demandais à..?". Ainsi son autonomie sera encouragée :).
On pourra aussi chercher avec lui. Titouan a encore besoin de nous pour trouver une réponse seul dans un ouvrage par exemple. Mais, il est plaisant de constater qu'il a ce réflexe ("On va regarder dans un livre").

Lui répondre (!):
Il se peut aussi que notre enfant nous pose une question dont il ignore totalement la réponse. Cela arrive aussi ;)!
Nous pourrons alors, dans un premier temps, lui demander ce qu'il en pense. Ainsi nous en saurons un peu plus sur là où il en est et sur ce qu'il cherche réellement à savoir. Nous ajusterons alors notre réponse en fonction, tout en nous assurant de lui dire la vérité.
Nous pourrons là encore chercher avec lui ou le diriger vers des ressources extérieures.
Pas besoin de nous embarquer dans des explications trop compliquées ou qui ne correspondraient pas au niveau de maturité de notre enfant. Parfois, une réponse inadaptée de notre part peut engendrer certaines angoisses chez notre enfant. Restons donc vigilants..

N'oublions pas non plus que derrière une question se cache parfois une autre question..!!

Et si mon enfant se "trompe"?:
Parfois, les enfants ont une réponse bien arrêtée sur un sujet, une question...Certains parents sont alors très mal à l'aise avec le fait de laisser leur enfant se méprendre. Pour moi, si cela n'occasionne pas chez lui d'angoisses ou ce genre de choses, ce n'est pas vraiment important. A mon sens, cela signifie simplement qu'il a besoin de plus de maturité ou de temps et d'expérience. Rien ne presse.
On risquerait de rentrer dans un conflit "intellectuel" stérile et inutile avec son enfant pour pas grand chose...
Petit exemple pour illustrer tout cela. Titouan et moi regardons un livre ensemble.
Titouan: "C'est le métro qui passe!"
Moi: "Ah, tu vois un métro?"
Lui: "Oui!"
Moi: "C'est vrai que ça ressemble!"
Je continues: "Je vois plutôt une verrière, une grande fenêtre sur le toit de l'immeuble"
Lui: "Non, c'est le métro"
Moi: "Tu y vois vraiment un métro!"
Je ne dis rien de plus et le laisse avec sa réponse qui semble mieux lui convenir ce jour là. Nous aurons bien le temps d'y revenir! Et sa connaissance sur le monde de grandir avec lui!

En revanche, il me semble que s'il y a méprise sur un sujet et que cela perturbe notre enfant (de quelque manière que ce soit), il est bon de rétablir la vérité bien sûr ;). Les enfants ont souvent beaucoup d'imagination et peuvent facilement s'imaginer le pire...!

Et vous, comment procédez-vous?

Bonne soirée :)!



mardi 31 janvier 2017

Ce mois-ci #Janvier 2017

Ce premier mois de l'année a été bien rempli!
Il y a eu:
- des sorties à la bibliothèque;
- des sorties au square, au parc des Buttes Chaumont, au Parc Floral...;
- des petits pas sur des lacs gelés...!
- une galette des rois!
- des premiers après-midi (sans nous!) chez sa mamy adorée et son "Beau-Papy";
- des goûters en famille et entre amis;
- de nouvelles rencontres;
- des temps "cuisine", de la peinture, du découpage, des constructions, du bricolage, de la musique, beaucoup de lectures, des heures et des heures de jeu!
- un nouveau rituel hebdomadaire où nous nous réunissons autour d'un "Cahier de famille" et où nous y consignons notre quotidien et nos jolis moments (texte, photos, dessins, etc.)!
- un petit garçon qui s'intéresse de plus près aux lettres et aux chiffres;
- une conscience phonologique en plein "boom"!
- un bébé encore bien au chaud! Et un Titouan très impatient de le rencontrer ;)!!
Ce mois-ci il y a également eu plein de moments tendres et de petits mots/gestes fort touchants de notre garçon. 
Il y a aussi eu de grosses crises émotionnelles...(qui font inévitablement parties du changement qui se prépare) et que nous essayons d'accompagner au mieux...!

Pour nous, la vie à 4 est bel et bien attendue pour le mois de Février!!
Et chez vous, quels sont vos petits bonheurs de Janvier?

Je vous souhaite un très joli mois à venir :).

dimanche 22 janvier 2017

"Éveil" à l'anglais #2

Voici un article qui fait suite à un premier, écrit il y a plus d'un an déjà! Vous pouvez le retrouver ici. Je vous y partageais notamment quelques ressources littéraires anglophones!
Aujourd'hui, notre bibliothèque s'est pas mal étoffée et je vous la partage!

"Nous n'avons pas à enseigner une langue, nous avons à créer des conditions d'immersion pour que le cerveau de l'enfant analyse et forme lui-même ce nouveau langage sans effort", nous dit Céline Alvarez.
Et c'est tout à fait ce que nous essayons de faire avec notre enfant! 
Nous lui proposons surtout de nombreux albums et il adore!
Nous regardons quelques vidéos et je suis également en train de lui fabriquer des "flash cards". Nous chantons un peu en anglais. Un peu car Titouan n'aime pas trop chanter!! (Il aime danser et faire de la musique mais chanter ce n'est pas tellement son truc pour le moment ;)).
Nous jouons à des jeux de société en anglais. Le jeu "Mon premier Lynx" s'y prête très bien par exemple.
Enfin, nous songeons à un(e) baby-sitter anglaise pour la rentrée..ou même avant ;).
L'anglais fait parti de notre quotidien assez spontanément finalement. D'autant plus que, le hasard (sans doute?) fait que notre garçon montre une nette préférence pour des albums anglophones.

Voici une liste (non exhaustive bien sûr!) de nos ressources littéraires!

Pour les enfants de 0 à 3 ans:
- Les albums d'Helen Oxenbury. Les illustrations sont réalistes et adorables.
Nous lisons par exemple "I see" ou "I hear";
- La collection "Spot".
Peu réaliste mais des personnages très attachants!
- "I can do it myself", de Stephen Krensky.
Titouan aime beaucoup ce titre! Et moi j'adore les illustrations et l'ambiance vintage;
- "Pat the bunny", de Dorothy Kunhardt;
- "Dear Zoo", de Rod Campbell;
- "Where is baby'Mommy?" de Karen Katz;
-  "Little Fish" de Guido Van Genechten;
- "Owl Babies", de Martin Waddell;
- "Goodnight moon", de Margaret Wise Brown.

Pour les 2 à 5 ans:
- La collection "Mog" ("Mog in the garden", "Mog's kittens").
Je suis tombée amoureuse des illustrations de Judith Kerr!;
- "The snowy day", d'Ezra Jack Keats;
- "Love you forever" de Robert Munsch;
- "Little cloud" d'Eric Carle;
- "Harold and the purple crayon" de Crockett Jonhson;
- "Snail Trail", de Ruth Brown;
- "We're going on a bear hunt" de Michael Rosen et Helen Oxenbury;
- "The very hungry caterpillar" d'Eric Carle.

Pour les 5 ans et plus:
- "Papa, please get the moon for me", d'Eric Carle;
- "Make Way for Ducklings", de Robert McCloskey.

(Je vous donne des indications concernant l'âge du public mais bien entendu à vous de voir ce qui conviendrait le mieux à votre enfant!).

Enfin, je vous donne ou vous redonne quelques liens vers des vidéos bien appréciées chez nous!
- Owl Babies;
- The very hungry caterpillar;
- We're going on a bear hunt;
- Papa, Please get the moon for me;
- The snowy day;
- Handa's surprise.

Enjoy ;)!

mardi 17 janvier 2017

Frères et soeurs sans rivalité # Accueillir les sentiments

Avant de commencer cet article, un petit retour concernant le blog!
Je souhaitais que celui-ci passe en mode privé. Malheureusement, il semblerait que cela ne marche pas pour tout le monde!
Je reviens donc en public pour continuer à partager :)! Merci pour vos adorables commentaires!
Pour plus de clarté/logique, vous verrez que j'ai quelque peu modifié les articles précédents.


Je vous retrouve aujourd'hui pour un premier billet sur les relations frères/sœurs! Tiens donc ;)!
Dans leur ouvrage "Frères et sœurs sans rivalité", Adele Faber et Elaine Mazlish nous livrent plusieurs idées pour une vie de famille plus épanouie et des relations sereines entre enfants.
Ce best-seller nous donne différents outils pour :
- Aider les enfants à exprimer leurs sentiments envers les autres sans faire de tort;
- Être juste sans donner également;
- Promouvoir la coopération plutôt que la compétition;
- Aider les "bourreaux" et les "victimes";
- Réduire la colère et motiver les frères et sœurs en conflit à trouver des solutions à leurs problèmes. 


Aujourd'hui, voyons brièvement comment accueillir ce que nos enfants ont sur le cœur.
Parfois, nous nions les sentiments d'un enfant, car, ce qu'il à exprimer à ce moment là, nous chagrine.
Ex: "Je n'aime pas le bébé". Or, en niant son émotion ("Mais si tu aimes le bébé!"), nous ne faisons que renforcer ce sentiment de colère ou de jalousie.
En acceptant les sentiments négatifs de notre enfant, nous lui donnons l'occasion de se sentir compris et aimé. Et c'est bien là ce dont il a besoin (surtout dans une pareille situation).
Maintenant, cela ne veut pas dire que nous devons tout accepter! Oui à la légitimité de TOUS les sentiments. Non à certaines actions.

Voici les idées clés que nous proposent Adele Faber et Elaine Mazlish:

Les frères et sœurs ont besoin que leurs sentiments réciproques soient reconnus:
L'enfant: "Il a pris mes patins neufs. Je vais le tuer."

Par des mots qui traduisent le sentiment:
"Tu as l'air fâché!"
Ou par des souhaits:
"Tu souhaiterais qu'il te demande la permission avant de prendre tes affaires."
Par une activité symbolique ou créative:
 "Et si tu fabriquais une affiche "Propriété privée" pour accrocher à la porte de ton placard..." 

Les enfants ont besoin qu'on les empêche de se faire mal:
"Arrête! On ne fait pas mal aux autres!"

Et qu'on leur montre des façons acceptables de manifester leur colère;
"Dis-lui avec des mots à quel point tu es fâché. Dis-lui: "Je ne veux pas que tu utilises mes patins sans ma permission.""

Dans ce chapitre, on note surtout le non-jugement et l'acceptation profonde de tous les sentiments.
Je ne peux QUE vous recommander la lecture de tout l'ouvrage bien entendu :).

Comment se passe pour vous les relations frères/sœurs? Quelles sont les plus grandes difficultés que vous rencontrez?

N'hésitez pas à venir partager votre expérience ici. À bientôt :).


mercredi 11 janvier 2017

Hiver #2017


Nous avons fêté l'arrivée de l'hiver en ressortant nos albums de saison! Vous pouvez d'ailleurs (re)voir nos précédentes lectures d'hiver, ici.
Titouan a aussi reçu l'album "The snowy day" d'Ezra Jack Keats. C'est l'un de ses préférés du moment!
Quelques petits jours plus tard, il a ensuite reçu "Les petits bonheurs d'hiver" d'Ethel Ravidat. Plein d'autres titres de la collection me font de l’œil!
Nous avons aussi fabriqué des boules de graisse pour les oiseaux!
Nous nous sommes inspirées de cet article et de celui-ci. C'est vraiment tout simple!
En passionné, Titouan a été ravi de cette activité! Il m'en parle encore avec beaucoup d'enthousiasme et de fierté. Alors, bien sûr, nourrir des oiseaux dans un square parisien n'est vraiment pas l'idéal (c'est même parfois interdit à dire vrai ^^)!! L'année prochaine, c'est en forêt que nous irons porter nos boules de graisse! Et je compte bien en faire un petit rituel :).

Une fois Noël passé, nous avons décoré notre table de l'hiver. Le kit du petit personnage en feutrine a été acheté sur le site "Mômes Ecompagnie", ici. Et gentiment réalisé par une ancienne collègue!
La petite affiche "hiver" a été autrefois trouvée chez "Alternative Montessori" mais je ne retrouve plus le lien...!
Titouan a déposé une branche de pin et il a plaisir à la faire vivre régulièrement.
Depuis cet automne déjà, la table des saisons semble vraiment avoir du sens pour mon garçon et c'est très très appréciable!

Nous nous promenons le plus possible et nous cocoonons pas mal! Un début d'hiver tout en douceur!
Nous n'attendons plus que la neige!!

Je vous souhaite une bien belle soirée!

dimanche 8 janvier 2017

Meilleurs voeux 2017!

Voilà que la nouvelle année a bel et bien commencé!

Notre mois de Décembre a surtout été rythmé par nos activités de l'Avent!!
Nous nous sommes aussi offert une pause d'une journée en forêt et notre garçon a été plus qu'heureux! Nous regrettons vraiment de ne pas être plus près de la campagne!!
Nous avons passé un Noël très intime et qui nous a fait beaucoup de bien :). Titouan était ravi et nous aussi!

Me voilà à moins de cinq semaines de mon accouchement! La fatigue commence à se faire sentir! Nous avons hâte de rencontrer ce petit bébé et nous ressentons aussi le besoin de nous créer des souvenirs rien qu'avec notre Titouan: une sortie au Parc Floral, un pique-nique en forêt ou dans notre salon, des parties interminables de cache-cache/chatouilles/bisous!!
Nous savourons ces derniers instants où nous sommes encore une petite famille de trois!

J'espère que vous aussi avez passé une chouette fin d'année 2016 et je vous souhaite à toutes et à tous une année de paix et de douceur, entouré de ceux que vous aimez.

On se retrouve bientôt pour un article consacré à l'hiver!